Événement

30 novembre 2016

Lil Buck at Fondation Louis Vuitton 

 

Lil Buck at Fondation Louis Vuitton 

NOWNESS et la Fondation Louis Vuitton ont le plaisir de présenter Lil Buck à la Fondation Louis Vuitton, un film réalisé par Andrew Margetson qui saisit le Jooker de Memphis improvisant ses premiers pas de danse dans un musée.

Ce film, commandé en hommage à l’exposition Icônes de l’art moderne. La Collection Chtchoukine (du 22 octobre 2016 au 20 février 2017), se place dans les pas de Lil Buck, qui répond par la danse à l’architecture exceptionnelle de la Fondation et aux œuvres des maîtres modernes Picasso et Matisse.

Le réalisateur Andrew Margetson explique son intention : « Avec ce film, je veux créer quelque chose de fort. Quoi de plus tentant que de réunir le talent inimitable de Buck et l’architecture unique de la Fondation Louis Vuitton ? Ce que j’aime dans ce projet c’est qu’il offre nouveau point de vue sur Lil Buck. Nous ne sommes plus des outsiders, nous sommes au contraire tout près, à ses côtés dans l’exploration d’un bâtiment iconique. »

L’image s’ouvre sur les mouvements de mains fluides et les pas hérités du ballet classique du danseur, accompagnée par une composition originale de Euvgeni Galperine et Sacha Galperine. Suivant les gestes délicats de Lil Buck à travers les galeries de l’exposition, le film nous mène à sa rencontre fulgurante avec le chef d’œuvre de Picasso, Trois femmes.

*****

Désormais phénomène international, Lil Buck a commencé le Jookin’, cette danse née dans les rues de Memphis, à l’âge de 13 ans auprès de ses mentors Marico Flake et Daniel Price. Bientôt formé au hip-hop par Teran Garry, il étudie la danse classique grâce à une bourse du New ballet Ensemble puis se produit et s’essaie à la chorégraphie, avant de s’installer à Los Angeles en 2009. En 2011, classé à la première place des 25 personnalités à suivre par « Dance Magazine », sa collaboration avec Spike Jonze et Yo-Yo Ma sur Le lac des cygnes devient virale sur le web, ouvrant la voie à de nombreuses collaboration avec des artistes renommés, de Janelle Monae à JR, en passant par le New York City Ballet et Madonna. Buck est un fervent promoteur de l’éducation artistique, convaincu que l’art favorise l’apprentissage.

Andrew Margetson est un réalisateur de publicité primé. Il est à l’origine de spots mémorables pour plusieurs grandes marques internationales telles que Canon, Sony, Nike, Coca Cola, Alfa Romeo, Vodaphone, renault, Nintendo, Pepsi, Skoda ou la BBC. En 2014, Margetson réalise son premier court-métrage, Help Point, qui est montré dans plus de 50 festivals, gagne 10 prix et est actuellement distribué à l’international.

En 2015, Nowness commande à Margetson Portrait of a Dancer : Lauren Cuthbertson. Le film fait plus de 8 millions de vues sur Facebook, il est montré dans 20 festivals et gagne 3 prix. Lil Buck à la Fondation Louis Vuitton est le second film de Margetson pour Nowness.

NOWNESS

NOWNESS est une chaîne de vidéo qui s’attache à montrer le meilleur de la culture. Lancée en 2010, sa programmation unique lui a permis de se hisser au rang de source de référence dans l’art, la mode, le design, la beauté, la musique, la gastronomie et le voyage. Son expérience curatoriale et son approche du storytelling sont incomparables. Travaillant avec les talents les plus remarquables, cinéastes émergents ou établis, NOWNESS fait vivre à son audience des histoires émotionnelles et sensorielles, catalysant l’inspiration et le débat.

La Fondation Louis Vuitton

Créée en 2006 à l’initiative de Bernard Arnault par le groupe LVMH et ses Maisons, la Fondation Louis Vuitton marque une nouvelle étape dans le mécénat pour l’art et la culture développé par le groupe depuis plus de vingt ans. Imaginé par Frank Gehry, son bâtiment emblématique renferme 11 galeries dédiées aux collections, aux expositions temporaires et à des commandes pérennes à des artistes tels que Ellsworth kelly, Olafur Eliasson ou Adrian Villar Rojas.

L’exposition Icônes de l’art moderne. La Collection Chtchoukine, rend hommage à l’un des plus grands mécènes du début du XXème siècle, Sergueï Chtchoukine, collectionneur russe visionnaire de l’art moderne français. Selon la commissaire Anne Baldassari, « la collection Chtchoukine demeure encore aujourd’hui peu connu du grand public. Depuis sa dispersion en 1948, elle n’a jamais été réunie comme un ensemble artistique cohérent et singulier. »

Grâce à la généreuse participation du Musée de l’Ermitage (Saint Pétersbourg) et du Musée Pouchkine (Moscou), qui ont beaucoup contribué à la conception du projet, l’exposition présente 130 chef-d’œuvre des maîtres impressionistes, post-impressionistes et modernes de la Collection Chtchoukine, particulièrement représentatifs de l’art de Picasso, Matisse, Gauguin, Monet, Cézanne, Rousseau, Degas, Van Gogh, Pissaro, Renoir et bien d’autres.

Une programmation chorégraphique et musicale a été spécialement conçue en dialogue avec l’exposition. Lil Buck a ainsi revisité plusieurs ballets russes à l’occasion du Ballet inaugural du 29-30 octobre 2016.