Événement

Janvier 2017


SYMPOSIUM INTERNATIONAL  

Icônes de l'art moderne. La collection Chtchoukine

3 et 4 février 2017 

 


SYMPOSIUM INTERNATIONAL  

Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine

3 et 4 février 2017 

Inscription en ligne dans la limite des places disponibles

La Fondation Louis Vuitton organise un symposium international autour de l’exposition ICÔNES DE L’ART MODERNE. LA COLLECTION CHTCHOUKINE, les vendredi 3 et samedi 4 février 2017 dans l’Auditorium de la Fondation.

Ce symposium, conçue et animée par Anne Baldassari, Commissaire général de l’exposition et du programme de manifestations artistiques et scientifiques annexes, consacre chacune de ses deux journées à une thématique particulière.

  • La première journée est l’occasion d’un débat autour de la question de l’exposition et la présentation des principes, concepts scientifiques et artistiques à l’œuvre dans ce projet.

  • La seconde journée est centrée sur l’étude de la vie et l’œuvre de Sergueï Chtchoukine et traite également de l’influence de la collection Chtchoukine sur la formation et l’émergence de l’avant-garde russe.

Ces journées d’études permettent de faire la synthèse des débats et propositions qui, à Paris, Moscou et Saint Pétersbourg, ont marqué la préparation puis la réception publique de l’exposition. Elles viennent enrichir les apports de l’important catalogue scientifique qui a été publié dans le cadre de l’exposition.

PROGRAMME

VENDREDI 3 FEVRIER

–        8h15-8h30 : Accueil par Anne Baldassari, Commissaire de l’exposition et responsable scientifique du symposium, et Suzanne Pagé, Directeur artistique de la Fondation Louis Vuitton.

–        8h30-9h30 : Visite libre de l’exposition « Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine » dont les galeries sont exclusivement ouvertes au public du symposium.

Ouverture des débats

–    9h30-9h45 : Introduction aux objectifs du symposium et présentation des contributeurs par Anne Baldassari.

–        9h45-10h45 : Anne Baldassari expose les grands principes scientifiques et historiques, ainsi que les partis-pris scéniques ou muséographiques ayant présidé à la conception du projet de l’exposition et du catalogue. Elle évoque également l’élaboration du projet dans le contexte architectural du bâtiment de Frank Gehry et le travail in situ de Daniel Buren.  Elle met enfin en perspective les objectifs du programme multimédia, danse et musique autour de l’exposition et s’interroge sur l’émergence de l’exposition comme espace d’une nouvelle scène des arts vivants, éphémères et performatifs associant architecture, arts plastiques, cinéma, musique et danse.

–        10h45-11h45 : Irving Lavin, Professeur Emeritus de la Chaire d’Histoire de l’art à l’Institut of Advanced Studies, Princeton, présente une vidéo de sa discussion avec Frank Gehry, architecte de la Fondation Louis Vuitton. Traitant de l’œuvre de Gehry et de sa place dans l’histoire de l’architecture moderne, il évoque le dialogue spatial entre l’architecture du bâtiment et la muséographie de l’exposition.

–        11h45-12h45 : Daniel Buren, artiste dont l’œuvre monumentale in situ L’Observatoire de la lumière orne les voiles de la Fondation et constitue l’une des clefs pour comprendre les enjeux de l’exposition, propose une lecture de son travail replacé dans la perspective des révolutions plastiques des avant gardes françaises et russes au XXème siècle.

–        12h45-13h15 : Erik Boulatov, artiste appartenant au mouvement « non-conformiste » et « conceptualiste » moscovite, donne sa lecture de l’exposition en s’adossant à l’analyse des œuvres des avant-gardes russes et à leur rôle dans la création contemporaine en Russie depuis les années 70. Il replace également son œuvre dans ce contexte historique.

–        13h15-13h30 : Débat avec la salle

–        13h30- 15h00 : Pause (accès libre à l’exposition)

–        15h00-15h30 : Christian Comte, sculpteur et cinéaste, présente son film Nijinski et les Ballets russes. Ce film, réalisé à partir du montage de plusieurs milliers de photographies originales animées cinétiquement, restitue le monde sensible et l’épure du mouvement du danseur.

–        15h30-17h00 : Nicolas Le Riche, Directeur du ballet de l’Opéra de Paris jusqu’en 2014, Directeur du LAAC – Atelier d’Art Chrorégraphique, présente la « Conférence-ballet » créée autour de L’Après-midi d’un Faune (1912) de Nijinsky. Cette performance est suivie d’un débat entre les danseurs, musiciens, comédiens et la salle.

–        17h00-18h00 : Peter Greenawa, cinéaste et metteur en scène, présentent les principes de l’œuvre multimédia réalisée pour l’exposition, sur les relations de Sergueï Chtchoukine et Henri Matisse autour de la commande de La Danse et La Musique (1909-1910). Son intervention développe plus largement le projet d’élaboration d’un « langage visuel » associant les moyens du cinéma, de l’installation vidéo et de la performance et visant à provoquer à travers le bouleversement du cadre perceptif de nouveaux ressorts de connaissance.

–        18h00-19h00 : Discussion avec la salle

SAMEDI 4 FEVRIER

–        8h30-9h00 : Accueil des contributeurs par Anne Baldassari et Suzanne Pagé

Ouverture des débats

–        9h00-9h15 : Introduction et présentation du propos général de la journée et des différents intervenants par Anne Baldassari

–        9h15-9h45 : Anne Distel, Conservateur général du patrimoine, évoque la scène parisienne des arts au tournant du siècle et met l’accent sur la relation entre le marchand d’art Paul Durand-Ruel et Sergueï Chtchoukine à travers la présentation d’une correspondance inédite.

–        9h45-10h15 : André-Marc Delocque-Fourcaud, biographe de Sergueï Chtchoukine et petit-fils du collectionneur, présente la fratrie Chtchoukine: Ivan, Piotr, Dimitri et Sergueï.

–        10h15-10h45 : Anna Poznanskya, Conservatrice de la peinture européenne du XIXème au Musée d’Etat des Beaux-arts Pouchkine, Moscou, retrace les contours de la première collection d’œuvres modernes réunie par Sergueï Chtchoukine

–        10h45-11h15 : Natalia Semenova, Historienne de l’art et biographe de Sergueï Chtchoukine, traite des relations et de l’émulation entre les collectionneurs Sergueï Chtchoukine et Michel Morosov.

–        11h15-11h45 : Tatiana Yudenkova, Directrice du département des peintures de la deuxième moitié du XIXème-début XXème de la Galerie Tretyakov à Moscou, fait un point historique sur les circonstances du legs de la collection de Sergueï Chthoukine en 1907 à la Galerie Tretyakov.

–        11h45-12h30 : Albert Kostenevitch, Conservateur du département des collections de peinture française de la fin du XIXème–début XXème du Musée d’Etat de l’Ermitage, Saint Pétersbourg, traite de la commande par Chtchoukine à Matisse de La Danse et La Musique (1909-1910) et fait le bilan des recherches sur ce point central de l’histoire de la collection Chtchoukine.

–        12h30-13h00 : Débat avec la salle

–        13h00-15h00 : Pause (accès libre à l’exposition)

–        15h00-15h30 : Alexis Petoukhov, Conservateur des collections de peinture française moderne au Musée d’Etat des Beaux-arts Pouchkine, Moscou, s’attache à la reconstitution des accrochages des tableaux de la collection Chtchoukine entre 1919 et 1930 au Palais Troubetskoy (après leur nationalisation en 1918) puis à l’Hôtel Morosov lors de la fusion des collections en 1928.

–        15h30-16h00 : Michaïl Dedinkin, Conservateur du département de l’art occidental et européen au Musée d’Etat de l’Ermitage, Saint Pétersbourg, présente l’histoire de la collection Chtchoukine entre 1930 et la fin des années 50, durant la période de dégel qui marqua un important renouveau de l’intérêt institutionnel et du public pour les collections d’art occidental.

–        16h00-16h30 : Jean-Claude Marcadé, Docteur Es Lettres, Directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste des avant-gardes russes, traite de la réception de la collection Chtchoukine à partir de 1908 par les avant-gardes russes, en particulier Kasimir Malévitch.

–        16h30-17h00 : Gérard Conio, Professeur émérite de l’Université de Nancy-2, spécialiste des avant-gardes russes, analyse la spécificité de la place de l’œuvre de Picasso dans la collection Chtchoukine à travers les textes d’Axionov, Taraboukine et Eseinstein.

–        17h00-17h30 : Maria Tsantsanoglou, Directrice du Musée d’Etat d’art contemporain de Thessalonique – Collection Costaki, fait une présentation comparative des collections Sergeï Chtchoukine et Georges Costaki.

–        17h30-18h00 : Andreï Sarabyanov, Docteur en Histoire de l’Art, spécialiste des avant-gardes russes, et Irina Pravkina, Directrice de l’Encyclopédie des avant-gardes russes, présentent la philosophie et les objectifs de recherche du grand chantier scientifique collectif de L’Encyclopédie des avant-gardes russes en cours de publication.

–        18h00-18h30 : Igor Sokologorski, Professeur agrégé de philosophie et historien d’art, propose une conclusion de cette journée d’études par une évocation de la situation de la création contemporaine en Russie et des grandes évolutions de « L’Art non officiel russe du dégel à nos jours ».

–        18h30-19h30 : Conclusion du symposium et débat avec la salle