Exposition

BERTRAND LAVIER
MEDLEY

 

BERTRAND LAVIER
MEDLEY

ŒUVRES DE LA COLLECTION

Du 19 avril au 24 septembre 2018

L’Espace Louis Vuitton Tokyo est ravi de présenter Medley, une exposition monographique consacrée à l’artiste français Bertrand Lavier. Réalisée dans le cadre du programme de la Fondation Louis Vuitton « Hors-les-murs », elle présente des œuvres inédites de la Collection dans les Espaces Culturels Louis Vuitton de Tokyo, Munich, Venise et Pékin, concrétisant ainsi la volonté de la Fondation de réaliser des projets internationaux et de les rendre accessibles au grand public.

L’œuvre de Bertrand Lavier bouleverse les catégories traditionnelles de la classification artistique. Après des études d’horticulture à l’École Nationale d’Horticulture de Versailles (France), sujet ayant influencé son travail, il a commencé sa carrière artistique au début des années 1970. Réfléchissant à la relation entre peinture et sculpture, représentation et abstraction, vie et art, Bertrand Lavier associe l’esprit des ready-mades de Marcel Duchamp à l’imagerie Pop Art et à la banalité du Nouveau Réalisme.

Bertrand Lavier transcende les distinctions habituelles entre peinture et sculpture pour privilégier l’hybridation. Ses œuvres, qui se présentent sous forme d’objets peints, sur plusieurs couches, présentés sur un socle, agrandis ou simplement retirés de leur contexte d’origine, sont des « chantiers », comme il a baptisé ses séries, qu’il laisse délibérément ouverts pour se laisser la possibilité d’y revenir. Bertrand Lavier intègre dans son travail des objets du quotidien ainsi que d’autres œuvres d’art. Dans les années 1980, il commence à utiliser comme forme d’intervention sa technique dite « Van Gogh », qui consiste à recouvrir les objets du quotidien d’une épaisse couche de peinture, à la façon des Impressionnistes. Cet acte de couvrir de peinture des objets existants transforme la banalité en œuvre d’art. Et, de façon plus importante encore, l’objet devient ainsi une image peinte de lui-même. Paradoxalement, la représentation de la réalité ne se produit que lorsque l’objet d’origine disparaît complètement. Le résultat est une vision ambiguë de la peinture, sa nature abstraite est remplacée par un statut équivoque oscillant entre figuration et abstraction.

En exposant 7 pièces de la Collection, l’Espace Louis Vuitton Tokyo invite à une exploration de différents styles représentatifs de l’œuvre de Bertrand Lavier. Entre l’Atomium (2007), et sa technique « Van Gogh », et son interprétation décalée, ready-made, de La Bocca sur Zanker (2005), cette exposition démontre le talent unique de Bertrand Lavier à développer et expérimenter des stratégies de traduction, transposition et conversion. Sont également présentées l’installation de néons Empress of India II (2005), les œuvres acryliques Walt Disney Productions 1947-2013 N°2 (2013), Birka (2007) et Paysages Aixois (2014), ainsi que la sculpture chromée Ibo (2008). Le mélange des genres, des principes et des matériaux est emblématique du travail de Bertrand Lavier, qui produit des œuvres qui déstabilisent notre perception et bouleverse nos façons habituelles d’interpréter l’art, créant un impact visuel qui relève, paradoxalement, de l’évidence.

À propos de l’artiste

Bertrand Lavier est né à Châtillon-sur-Seine, en France, en 1949. Figure emblématique du mouvement vers l’Appropriation dans les années 1980 et 1990, il est surtout connu pour ses ready-mades créés en recouvrant des objets industriels courants, tels des réfrigérateurs ou des tables, d’un impasto de couches de peinture, et pour placer des objets du quotidien sur un piédestal. Travaillant à partir de différents médias, Bertrand Lavier a été exposé dans le monde entier, notamment avec une rétrospective majeure au centre Georges Pompidou de Paris en 2012. Parmi ses autres expositions : Walt Disney Productions, au Kunstmuseum de Luzerne, en Suisse (2017), Bertrand Lavier, à l’École des Beaux-Arts de Monaco, (2016), Une rétrospective, au Kunstmuseum du Liechtenstein, (2016) et L’affaire tournesols, à la Fondation Vincent Van Gogh, à Arles (2014-2015). Ses œuvres figurent notamment dans les collections publiques de la National Gallery of Victoria, en Australie, du Centre Pompidou, à Paris, du Stedelijk Museum, à Amsterdam, du Museum of Contemporary Art, à Los Angeles, et du National Museum of Modern Art de Tokyo, au Japon. L’artiste vit et travaille actuellement entre Paris et Aignay-le-Duc.

À propos de la Fondation Louis Vuitton

La Fondation Louis Vuitton est une institution au service de l’intérêt général qui se consacre exclusivement à l’art et aux artistes contemporains, et aux œuvres du XXe siècle dont ils s’inspirent. La collection de la Fondation et les expositions qu’elle organise visent le public le plus large possible. Le bâtiment, conçu par l’architecte Frank Gehry et déjà reconnu comme un exemple emblématique de l’architecture du XXIe siècle, constitue le témoin phare de l’engagement artistique de la Fondation. Depuis son ouverture en octobre 2014, la Fondation accueille chaque année plus d’un million de visiteurs venus de France et du monde entier. Confirmant la reconnaissance internationale de l’engagement artistique de la Fondation, l’exposition Icônes de l’art moderne, La Collection Chtchoukine” a accueilli, à elle seule, le nombre record de 1,2 million de visiteurs en six mois (d’octobre 2016 à mars 2017).

La Fondation Louis Vuitton s’engage en faveur d’initiatives internationales, tant en ses murs qu’en partenariat avec des institutions publiques et privées, et notamment d’autres musées et fondations. La Fondation assure également la direction artistique du programme spécifique « Hors-les-murs » au sein de ses espaces culturels à Munich, Beijing, Tokyo et Venise. Ces espaces se consacrent exclusivement à des expositions d’œuvres appartenant à la Fondation. Les expositions ouvertes au public sont gratuites et les programmes font l’objet d’une communication culturelle spécifique.

Espace Louis Vuitton Tokyo

Louis Vuitton Omotesando Bldg.

7F 5-7-5 Jingumae, Shibuya-ku,

Tokyo 150-0001

Ouvert de 12h à 20h

Ouvert les jours fériés, sauf le 1er janvier et les jours de fermeture d’Omotesando

Entrée gratuite