Exposition

Paris, le 19 novembre 2018

L’exposition de la Collection Courtauld à la Fondation Louis Vuitton

 

L’exposition de la Collection Courtauld à la Fondation Louis Vuitton

Du 20 février au 17 juin 2019

L’exposition présente à Paris pour la première fois depuis plus de soixante ans, la collection de l’industriel et mécène anglais Samuel Courtauld. La seule exposition commémorative de sa collection en France a eu lieu en 1955 au Musée de l’Orangerie.

Elle incarne la volonté de la Fondation Louis Vuitton de valoriser la place des collectionneurs emblématiques dans l’histoire de l’art dans la lignée de précédentes expositions organisées par la Fondation réunissant des chefs-d’œuvre significatifs de la Modernité, rassemblés par de prestigieuses institutions publiques : « Les Clefs d’une passion » (2014-2015), « Être Moderne : Le MoMA à Paris » (2017-2018) et des collectionneurs éclairés : « Icônes de l’art moderne. La Collection Chtchoukine » (2016-2017).

L’exposition témoigne de l’extrême exigence et de l’engagement artistique de Samuel Courtauld. Elle réunit quelque 110 œuvres – dont une soixantaine de peintures mais aussi des œuvres graphiques, ayant toutes appartenu à Samuel Courtauld et majoritairement conservées à la Courtauld Gallery ou dans différentes collections publiques et privées internationales. Elle présente également un ensemble de dix aquarelles de J.M.W. Turner qui ont appartenu au frère de Samuel Courtauld, Sir Stephen Courtauld.

Le parcours de l’exposition se déroule chronologiquement et retrace le développement de l’impressionnisme et du postimpressionnisme à partir des années 1860 jusqu’au tournant du XXème siècle. Des sections consacrées à des grandes figures artistiques – parmi lesquelles Cézanne, Gauguin, Manet, Seurat, Renoir, Van Gogh, Gauguin – illustrent la vision, le goût et l’engagement de Samuel Courtauld dans la constitution de sa propre collection ainsi que son implication dans l’enrichissement des collections nationales.

Occasion unique de découvrir quelques-unes des plus grandes peintures françaises de la fin du XIXème siècle et du tout début du XXème (Manet, Seurat, Cézanne, Van Gogh, Gauguin), l’exposition réunit des chefs-d’œuvre tels que : Bar aux Folies-Bergère de Manet (1882), Nevermore de Gauguin (1897), La Loge de Renoir (1874), La femme se poudrant de Seurat (1889), L’autoportrait à l’oreille bandée de Van Gogh (1889).

La Courtauld Gallery abrite une collection d’œuvres d’art datant de la pré-renaissance jusqu’au XXème siècle. Elle est reconnue pour sa collection inégalée de peintures impressionnistes et postimpressionnistes, ainsi que la plus large collection britannique d’œuvres de Cézanne.

La Courtauld Gallery héberge également le principal centre d’étude d’histoire de l’art, de conservation et de commissariat d’exposition – The Courtauld Institute of Art. Grâce à ses archives photographiques (environ 3,2 millions d’images) et son éventail de programmes diplômants spécialisés, il est à ce jour, mondialement reconnu.