Événement

Paris, le 28 mai 2018

« Quelle nouvelle relation unit l’homme à son environnement ? »


Rencontres à la Fondation Louis Vuitton

 

« Quelle nouvelle relation unit l’homme à son environnement ? »


Rencontres à la Fondation Louis Vuitton

Dans le cadre de l’exposition « Au diapason du monde – Nouvelle sélection de notre Collection », la Fondation Louis Vuitton organise un programme de rencontres avec des artistes et des scientifiques, sociologues, anthropologues, et philosophes.

Ainsi, après la 1ère rencontre autour de l’œuvre de Takashi Murakami avec Hans-Ulrich Obrist, qui s’est tenue le 11 avril, jour d’ouverture de l’exposition « Au diapason du monde », la 2e rencontre a lieu mercredi 30 mai à 17h, avec Philippe Descola. Il propose de porter un regard sur les œuvres de l’exposition au travers du prisme de l’anthropologie et plus particulièrement des catégories de classification qu’il établit pour représenter le réel.

Croisant les disciplines, ces rencontres sont l’occasion de mettre en regard la création artistique d’aujourd’hui, avec les hypothèses développées par différents penseurs contemporains. En dialogue avec les œuvres de l’exposition « Au diapason du monde », elles explorent les relations de l’homme avec son environnement et le monde du vivant.

Les artistes rassemblés dans l’exposition invitent à repenser au XXIème siècle des distinctions qui semblaient immuables : la séparation entre nature et culture, entre humain et non-humain, entre réel et virtuel.

Ces rencontres sont gratuites sur réservation : www.fondationlouisvuitton.fr

PROGRAMME

Mercredi 30 mai – 17h / Philippe Descola

Philippe Descola propose de porter un regard sur les œuvres de l’exposition au travers du prisme de l’anthropologie et plus particulièrement des catégories de classification qu’il établit pour représenter le réel.

Philippe Descola

Après des contributions à l’ethnologie de l’Amazonie, fondées notamment sur des enquêtes parmi les Jivaros achuar, Philippe Descola se consacre depuis plusieurs années à l’anthropologie comparative des rapports entre humains et non-humains et, plus récemment, à l’anthropologie des images. Professeur au Collège de France dans la chaire d’Anthropologie de la nature et directeur d’études à l’EHESS, il a dirigé le Laboratoire d’Anthropologie sociale de 2000 à 2013. Il est notamment l’auteur de La Nature domestique (Paris, 1986), Les lances du crépuscule (Paris, 1993), Par-delà nature et culture (Paris, 2005), Diversité des natures, diversité des cultures (Paris, 2010), L’écologie des autres (Paris, 2011), La Composition des mondes (Paris, 2014). Médaille d’or du CNRS en 2012, Philippe Descola est membre de la British Academy et de l’American Academy of Arts and Sciences.

Jeudi 7 juin – 12h30 / Caroline Eliacheff et Christian Boltanski

Rencontre autour de la question de la transmission. Comment les artistes s’inspirant d’histoires individuelles et collectives interrogent-ils la question de la mémoire et créent de nouveaux mythes ?

Christian Boltanski

Figure majeure de la scène artistique internationale, Christian Boltanski associe depuis les années 1970 des récits authentiques et fictifs, qui interrogent la mémoire et son corollaire, l’obsession à conjurer l’oubli.

Caroline Eliacheff

Pédopsychiatre, psychanalyste. Auteur de nombreux ouvrages dont Mères filles, une relation à trois (avec Nathalie Heinich) et Le temps des victimes, (avec Daniel Soulez Larivière), elle a aussi collaboré à l’écriture de plusieurs films de Claude Chabrol dont La Cérémonie.

Dimanche 10 juin – 17h / Vinciane Despret et Emanuele Coccia

Rencontre autour de la sensibilité animale et végétale perçue comme forme de communication et de la nouvelle approche qui lie l’homme aux autres espèces du vivant.

Vinciane Despret

Philosophe des sciences et des pratiques de connaissance, éthologue, professeur à l’Université de Liège.

Au regard des mutations politiques, religieuses, sociales du monde, Vinciane Despret associe les disciplines de la psychologie humaine et de l’éthologie pour repenser les catégories traditionnelles liant l’homme, l’animal et la nature.

Emanuele Coccia

Après des études en Italie et à Paris, Emanuele Coccia est maître de conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Docteur en philosophie médiévale, à l’Università degli Studi di Firenze, Italie (en 2004).

Auteur de La vie des plantes, Une métaphysique du mélange, (Payot et rivages, 2016) et La vie sensible (Rivages, 2011).

Lundi 2 juillet – 15h / Cédric Villani

L’œuvre d’art comme création de l’imaginaire est-elle « pensable » au regard de l’Intelligence artificielle ? L’Intelligence Artificielle peut-elle créer une œuvre d’art ?

Cédric Villani

Mathématicien, président du Fonds de dotation de l’IHP, professeur à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et, depuis juin 2017, député de la 5e circonscription de l’Essonne. Lauréat de la Médaille Fields en 2010, il a dirigé l’Institut Henri Poincaré de 2009 à 2017.

En France comme à l’international, Cédric Villani contribue inlassablement au rayonnement des mathématiques auprès des médias et de la société avec une attention particulière portée sur l’éducation et les relations entre science et société. Il est 1er Vice-Président de l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) et a été chargé par le gouvernement d’une mission d’information sur l’Intelligence Artificielle. Il a également copiloté, avec l’Inspecteur Général de l’Éducation Nationale Charles Torossian, une mission sur l’enseignement des mathématiques.

Jeudi 5 juillet – 17h / Dominique Gonzalez-Foerster et David Lapoujade

Chacune des œuvres de Dominique Gonzalez-Foerster est l’occasion de différentes « apparitions », propices à l’invention d’identités, qui ouvrent selon l’artiste, de nouveaux espaces plastiques. Apparitions-disparitions, réflecteurs et existences moindres sont au cœur des réflexions de ces deux intervenants.

Dominique Gonzalez-Foerster

Depuis la fin des années 80, Dominique Gonzalez-Foerster explore les relations entre réalité et fiction sous forme d’environnements, de performances, de photos et de films. Croisant des réminiscences cinématographiques, littéraires et musicales, chacune de ses œuvres est l’occasion de différentes « apparitions ». Dépassant la notion d’individu, elles attestent d’une forme d’anonymat.

David Lapoujade

Philosophe français, maître de conférences à l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Auteur des Existences moindres, il caractérise différentes formes d’« existences » au-delà des êtres incarnés, en cherchant à leur donner plus de réalité.

Au diapason du monde – Nouvelle sélection de notre Collection
Exposition du 11 avril au 27 août 2018

Informations pratiques

Réservations :

Sur le site www.fondationlouisvuitton.fr

Horaires d’ouverture (hors vacances scolaires) :

Lundi, mercredi et jeudi de 12h à 19h

Vendredi de 12h à 21h, Nocturne le 1er vendredi du mois jusqu’à 23h

Samedi et dimanche de 11h à 20h

Fermeture le mardi

Horaires d’ouverture (vacances scolaires) :

Tous les jours de 11h à 20h

Vendredi de 11h à 21h, Nocturne le 1er vendredi du mois jusqu’à 23h

Fermeture le mardi

Accès :

Adresse : 8, avenue du Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne, 75116 Paris.

Métro : ligne 1, station Les Sablons, sortie Fondation Louis Vuitton.

Navette de la Fondation : départ toutes les 15 minutes de la place Charles-de-Gaulle – Etoile, en haut de l’avenue de Friedland. (Service réservé aux personnes munies d’un billet et d’un titre de transport – billet en vente à bord ou sur www.fondationlouisvuitton.fr)

Bus 244, arrêt devant la Fondation le week-end.

Station Autolib située au 6, avenue du Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne, 75116 Paris.

Tarifs hors Rencontres :

Tarif plein : 14 €

Tarifs réduits : 10 et 5 €

Tarif famille : 32 € (2 adultes + 1 à 4 enfants de moins de 18 ans).

Gratuité pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur.

Les billets donnent accès à l’ensemble des espaces de la Fondation et au Jardin d’acclimatation.

Information visiteurs :

+ 33 (0)1 40 69 96 00

Les applications de la Fondation

Parcours audioguidés inclus dans le billet / Application Fondation Louis Vuitton

Nouveau parcours avec des interviews et des vidéos inédites. Prêt au comptoir d’accueil, également disponible sur smartphone grâce à l’Application Fondation Louis Vuitton sur l’App Store et sur le GooglePlay. Accès WiFi gratuit.

Application Lucky Vibes

Le jeu de la Fondation Louis Vuitton !

Disponible gratuitement sur l’App Store et Google Play.

Application Archi Moi

La Fondation des apprentis architectes.

iPad en prêt au comptoir d’accueil, également disponible gratuitement sur l’App Store.